Brèves
Rencontre à la bibliothèque municipale "Tommaso Prelà"
mardi 9 avril
Demain, mercredi 10 avril à 18h, présentation du roman Petite Italie, paru aux éditions Alain Piazzola.
 
Un nouveau blog...
samedi 2 février

celui d’Histoire(s) en Mai que vous pouvez retrouver à l’adresse suivante :

* histoiresenmai.unblog.fr

 
Deux, trois nouveaux blogs !
vendredi 1er février

Oui. Un deuxième blog pour abriter le Prix Ulysse et suivre le travail du jury.

* prixulysse.unblog.fr

et un autre pour discuter du prochain festival :

* lefestivalartemare.unblog.fr

 
Récompense
jeudi 20 décembre
Son travail est visible à la Galerie Gour-Beneforti à Bastia, la Galerie El Indalo à Pieusse et la Galerie la Porte d’Amont à Mirepoix . Le peintre Stéphane CASTELLI a obtenu la médaille d’Argent du 151 salon de la SNBA au Carrousel du Louvre .
 
ACTUALITE
mardi 10 juin 2014
2014, Pierre Salvadori, côté cour
Rien à reprendre, bien au contraire à la présentation que nous faisions de Pierre Salvadori à l’occasion de la première, en clôture d’Arte Mare, de son précédent opus, De vrais mensonges. Il y aurait beaucoup à ajouter, sur sa grande gentillesse, sa profonde humanité. Mais il n’aimerait pas. En tout cas, depuis Cible émouvante, en passant par Wild Target, Petits meurtres à l’anglaise un remake quasiment plan par plan, bien enlevé par Jonathan Lynn, nous n’avons jamais quitté Pierre Salvadori et son drôle de cinéma.
"Faire un film, c’est avoir un point de vue sur une histoire et choisir la comédie c’est (...)

lire la suite de l'article
lundi 9 juin 2014
Les grandes lignes
ARTE MARE FESTIVALE DI U FILMU E DI L’ARTE MÉDITERRANEI 32e édition Arte Mare, politiquement vôtre Du 17 au 22 novembre 2014
Programme provisoire (sous réserve)
Comme elle était jolie, la politique quand, d’un pas altier, elle arpentait l’agora, retroussant un peu sa robe. On se l’imagine volontiers sous les traits d’Athéna, patronne de la Cité, à une époque où la Grèce était l’orgueil du monde et avait tout inventé. Qu’il était grand le politique, lorsque vaincu, il s’ouvrait le ventre, comme Caton déchirant ses entrailles. Hélas trois fois, aujourd’hui décrié(e), vilipendé(e) le politique Politikos, cadre (...)

lire la suite de l'article