NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
352 aujourd'hui
538 hier
1102998 depuis le début
Brèves
Rencontre à la bibliothèque municipale "Tommaso Prelà"
mardi 9 avril
Demain, mercredi 10 avril à 18h, présentation du roman Petite Italie, paru aux éditions Alain Piazzola.
 
Un nouveau blog...
samedi 2 février

celui d’Histoire(s) en Mai que vous pouvez retrouver à l’adresse suivante :

* histoiresenmai.unblog.fr

 
Deux, trois nouveaux blogs !
vendredi 1er février

Oui. Un deuxième blog pour abriter le Prix Ulysse et suivre le travail du jury.

* prixulysse.unblog.fr

et un autre pour discuter du prochain festival :

* lefestivalartemare.unblog.fr

 
Récompense
jeudi 20 décembre
Son travail est visible à la Galerie Gour-Beneforti à Bastia, la Galerie El Indalo à Pieusse et la Galerie la Porte d’Amont à Mirepoix . Le peintre Stéphane CASTELLI a obtenu la médaille d’Argent du 151 salon de la SNBA au Carrousel du Louvre .
 
ACTUALITE
jeudi 7 mai 2015
Univers viscontien et fresque à la Tolstoï
Gérard de Cortanze
Lundi 11 mai, 18h00, Palais des Gouverneurs, Bastia : Kébir Ammi, Gérard de Cortanze.
Mardi 12 mai, 10h00, Lycée Giocante de Casabianca :Gérard de Cortanze, Kébir Ammi.
Interview. Gérard de Cortanze. Frida Kahlo : "Ce désir insatiable de vivre et d’aimer"
On connaît l’admiration que Gérard de Cortanze voue à Frida Kahlo à laquelle il a déjà consacré un magnifique essai, Frida Kahlo ou la beauté terrible, (Albin Michel, 2011). C’est aujourd’hui à travers un roman historique au sens le plus noble du terme, relatant la passion entre cette dernière et Léon Trotski dont elle sera le dernier grand amour, qu’une (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 mai 2015
Festivale di u libru di storia è di i raconti storichi
Personnages, vos papiers !
Ou de l’usage du personnage historique dans les romans.
Da u 11 à u 13 di maghju di u 2015 : STORIE DI MAGHJU, HISTOIRE(S) EN MAI
Serait-il plus facile de « faire concurrence à l’état-civil » comme l’ambitionnait Balzac que de faire vivre, de façon crédible, dans un roman historique, un personnage qui l’est aussi ? Le romancier qui s’acharne à arracher au néant sa créature et à la parer de tout ce qui est propre à entretenir l’illusion du lecteur est engagé dans un rude labeur mais il est le maître, le démiurge, seul capitaine de son arche. Imaginez qu’il embarque avec les personnages qu’il a créés, bien domestiqués, des personnages historiques, rétifs à la (...)

lire la suite de l'article