NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
1340 aujourd'hui
1813 hier
1873316 depuis le début
Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Festivale di u libru di storia è di i raconti storichi
Personnages, vos papiers !
Ou de l’usage du personnage historique dans les romans.
lundi 4 mai 2015

Da u 11 à u 13 di maghju di u 2015 : STORIE DI MAGHJU, HISTOIRE(S) EN MAI

Serait-il plus facile de « faire concurrence à l’état-civil » comme l’ambitionnait Balzac que de faire vivre, de façon crédible, dans un roman historique, un personnage qui l’est aussi ? Le romancier qui s’acharne à arracher au néant sa créature et à la parer de tout ce qui est propre à entretenir l’illusion du lecteur est engagé dans un rude labeur mais il est le maître, le démiurge, seul capitaine de son arche. Imaginez qu’il embarque avec les personnages qu’il a créés, bien domestiqués, des personnages historiques, rétifs à la narration, sauvages et sur leur quant-à-soi. Le voyage s’annonce difficile. Les seconds portent incontestablement dans leurs bagages, leurs noms, leurs titres et qualités, leurs hauts faits et leurs bassesses. Les premiers ont tout à prouver. Et pourtant c’est à eux qu’Umberto Eco accorde sa confiance lorsqu’il affirme que ces personnages « bien qu’ils soient inventés, en disent plus, et avec une clarté sans pareille, sur l’époque, que les livres d’histoire consacrés. » Alors si vous le voulez bien, de ces personnages vrais ou faux, parlons-en, tous romanciers et lecteurs sur le même bateau…

Lundi 11 mai, 18h00, Palais des Gouverneurs, Bastia : Kébir Ammi, Gérard de Cortanze.

Mardi 12 mai, 10h00, Lycée Giocante de Casabianca : Gérard de Cortanze.

Mardi 12 mai, 18h00, Médiathèque de Furiani : Olivier Rolin, Kébir Ammi.

Mercredi 13 mai, 18h00, Médiathèque de Castagniccia, mare è monti : Kébir Ammi, Marcu Biancarelli.

Semaine du 18 au 22 mai, Pascale Perrier dans les écoles.

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Une interview de Gérard de Cortanze
    23 avril 2015

  2. Les auteurs
    1er mai 2015

  3. Personnages, vos papiers !
    4 mai 2015

  4. Univers viscontien et fresque à la Tolstoï
    7 mai 2015