NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
1466 aujourd'hui
1585 hier
1776491 depuis le début
Brèves
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Le travail de Jeanne de Petriconi
En contre plongée, la mer
De Guillermo G. Peydró
jeudi 31 octobre 2013

Espagne, 2013, 00h25

En contre-plongée, la mer est un film processuel, basé sur un projet de sculpture du même titre, de l’artiste française Jeanne de Petriconi inspirée par les architectures du centre de Madrid. Le film retrace le processus –habituellement inaccessible au spectateur– de la création d’une oeuvre d’art : du substrat intellectuel et poétique, aux défis posés par l’art contemporain. La caméra accompagne, reconstruit ou complète les étapes du processus de création, divisées en cinq phases, qui s’alternent avec les Cinq pièces pour flûte et percussion du compositeur canadien Samuel Andreyev : les lectures initiales qui forment la base théorique de la proposition créative ; la flânerie dans la ville récemment découverte à la recherche de formes singulières ; les dessins sur papier d’éléments architecturaux, organiques et minéraux, qui évoluent et s’entremêlent, donnant lieu aux projets définitifs ; le travail physique avec les matériaux, manuel ou à travers l’usage de machines ; et la présentation finale dans l’espace choisi pour faire éclore ces nouvelles formes qui s’incorporent au monde réel depuis la pure théorie.

La fiche film

Scénario : Guillermo G. Peydró Image : Guillermo G. Peydró Montage : Guillermo G. Peydró Musique : Samuel Andreyev Production : Distributeur : Narration : Jeanne de Petriconi

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. En contre plongée, la mer
    31 octobre 2013

  2. Noir
    1er novembre 2013

  3. Waiting for the Fucking Prince Charming
    2 novembre 2013

  4. Résilience
    2 novembre 2013

  5. Les expositions
    3 novembre 2013