NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
291 aujourd'hui
897 hier
1783565 depuis le début
Brèves
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Articles publiés dans cette rubrique
samedi 1er novembre 2014
Pierre Schoeller
Pierre Schoeller Scénariste et réalisateur français, il étudie les lettres modernes et le cinéma avant de se former à l’Ecole Louis Lumière de Paris. Au cinéma, il planche sur des premiers films ancrés dans le social : L’afrance d’Alain Gomis (2001), Quand tu descendras du ciel d’Eric Guirado (2003) et De particulier à particulier de Brice Cauvin (2006). En 2008, il réalise son premier long métrage Versailles, avec Guillaume Depardieu dans un de ses derniers rôles. En 2011 avec L’exercice de l’Etat, il pénètre les arcanes du pouvoir et de l’adrénaline étatique, avec Olivier Gourmet, Michel Blanc et Zabou (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er novembre 2014
Karl Zéro
Animateur de télévision, écrivain, chanteur, réalisateur et acteur français. A ses débuts, il est dessinateur et scénariste de bandes dessinées. En 1981, il s’oriente vers le journalisme et interviewe des stars (L’actuel, Lui et Globe). Après un passage éclair à Europe 1 et à TF1, il débarque sur Canal+ dans Nulle part ailleurs où il parodie l’actualité, puis, en 1996, s’installe le dimanche midi, en clair, avec Le Vrai Journal. Suite à son éviction de la chaîne en 2006, et soucieux de sa liberté d’expression, il met en ligne un blog Le Web 2 Zéro. Il a réalisé un film, Le tronc (1992) et deux documentaires, (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er novembre 2014
Volker Schlöndorff
De nationalité allemande, Volker Schlöndorff s’installe en France à l’adolescence où il obtient des diplômes de sciences politiques et de philosophie. Au cinéma, il fait ses armes en officiant comme assistant-réalisateur de Jean-Pierre Melville Alain Resnais et Louis Malle. En 1975, avec L’Honneur perdu de Katharina Blum, il connaît son premier grand succès en Allemagne et en France. Le réalisateur fait alors figure de chef de file de la nouvelle vague allemande attachée à décrire une société contemporaine déchirée entre passé nazi et présent terroriste. Il atteint la consécration mondiale avec Le (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er novembre 2014
Georges Corm
Georges Corm, né le 15 juin 1940 à Alexandrie en Égypte, est un homme politique, historien de renommée mondiale, consultant économique, financier international et juriste libanais. Après avoir fréquenté l’Institut d’études politiques de Paris de 1958 à 1961, il obtient un doctorat en droit public en 1969 de la Faculté de droit et de sciences économiques de Paris. Ancien ministre des Finances de la République libanaise, il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire du Proche-Orient, notamment son oeuvre majeure Le Proche-Orient éclaté (...)

lire la suite de l'article
vendredi 31 octobre 2014
"J-Phy" Radisson
Jean-Philppe "J-Phy" Radisson :
Ingénieur son et mixeur pour le cinéma. Mais également Musicien (Diplômé de la "Music Academy International").
Compositeur et arrangeur de musiques de films, séries et habillages.
Le cinéma lui permet d’assouvir ses envies en entier :
Être sur le terrain dans l’excitation des tournages et du travail en équipe.
Et en studio, seul face aux problèmes à la fois techniques et artistiques de création et mise en valeur de l’image par le (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 octobre 2014
Le Président
Pierre Salvadori
Rien à reprendre, bien au contraire à la présentation que nous faisions de Pierre Salvadori à l’occasion de la première, en clôture d’Arte Mare, de son précédent opus, De vrais mensonges. Il y aurait beaucoup à ajouter, sur sa grande gentillesse, sa profonde humanité. Mais il n’aimerait pas. En tout cas, Depuis Cible émouvante, en passant par Wild Target, Petits meurtres à l’anglaise un remake quasiment plan par plan, bien enlevé par Jonathan Lynn, nous n’avons jamais quitté Pierre Salvadori et son drôle de cinéma.
"Faire un film, c’est avoir un point de vue sur une histoire et choisir la comédie c’est (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 octobre 2014
Le Président
Jean-Philippe Ricci
D’origine corse, Jean-Philippe Ricci suit une formation théâtrale au conservatoire de Marseille.
Après avoir tourné avec Philippe Harel, il est choisi par Jacques Audiard pour interpréter le rôle de Vettori dans Un prophète aux côtés de Niels Arestrup1.
A la télévision, Jean-Philippe incarne de 2010 à 2014 le commissaire Damiani dans la série Mafiosa, le clan sur Canal+ aux côtés d’Hélène Fillières.
En 2013, il interprète le rôle d’Yvan Colonna dans Les Anonymes - Ùn’ pienghjite micca de Pierre Schoeller qui retrace l’enquête sur l’assassinat du préfet Claude (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 octobre 2014
Deux biographies pour une vie peu ordinaire...
PHILIPPE CORTICCHIATO
Alias CORTI
La fête est nécessaire, Philippe Corti est son prophète. Aujourd’hui, tout le monde copie Philippe Corti. A la télévision, les émissions font chanter Alexandrie, Alexandra par des pétasses siliconées de la bouche. À la radio, ils découvrent soudain les disques que Philippe Corti passe dans ses soirées depuis dix ans. Il existe même un nouveau nom pour les disc-jockeys qui imitent Philippe Corti : on les appelle désormais des « SÉLECTEURS ».
Car il y a deux sortes de deejays : les techniciens techno qui mixent l’oeil rivé sur les bpm, et les sélecteurs qui mixent l’oeil rivé sur la salle. Philippe Corti (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 septembre 2014
Sébastien Lapaque
Il a publié un premier essai, Georges Bernanos encore une fois (L’âge d’Homme, réédition Babel/Actes Sud, 2002) et, encouragé par son ami Frédéric H. Fajardie, un premier roman, Les Barricades mystérieuses (Actes Sud) en 19981. Ces deux livres dévoilent ses goûts pour la théologie, les promenades et la manière noire.
Après avoir signé occasionnellement dans l’hebdomadaire Marianne, il entre au Figaro littéraire à la fin des années 1990, fait paraître un deuxième roman (Les idées heureuses, Actes Sud, 1999, prix François Mauriac de l’Académie française) et des anthologies littéraires (Triomphe de Dionysos, (...)

lire la suite de l'article