NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
1402 aujourd'hui
1575 hier
1877447 depuis le début
Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Articles publiés dans cette rubrique
samedi 1er novembre 2014
Patrick Deville
Samedi 22 à 17h30 , Patrick Deville : Rencontre avec le lauréat du Prix Ulysse à l’ensemble de l’œuvre, animée par François-Michel Durazzo. Lecture de la comédienne Marie-Joséphine Susini, alias "Zouzou."

lire la suite de l'article
vendredi 31 octobre 2014
PRIX ULYSSE DU PREMIER ROMAN
Georgia Makhlouf
LES ABSENTS
Libanaise en exil à Paris, Georgia Makhlouf ouvre pour nous un carnet d’adresses en deux parties, comme sa vie. Y figurent ceux qui n’ont jamais été effacés, malgré l’ éloignement, la disparition ou la mort. Évoquant amis et parents disparus ou simplement perdus de vue, elle fait revivre une enfance bourgeoise à Beyrouth, une jeunesse assombrie par la guerre, et enfin l’exil en France... Au fil de ces portraits d’une incroyable vitalité, se dessine en creux l’existence singulière et désenchantée de Georgia Makhlouf, à jamais orpheline d’une enfance solaire et d’un Liban perdu.
Elle fait revivre avec (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 octobre 2014
Le dernier ouvrage du nouveau Prix Ulysse
Viva de Patrick Deville
Pour présenter Viva de Patrick Deville, Prix Ulysse 2014, il est bien tentant d’emprunter au Figaro l’article de Sébastien Lapaque, invité lui aussi du festival.
Viva de Patrick Deville : Trotski au pays des fantômes
Par Sebastien Lapaque
Léon Trotski au Mexique, en 1937.
RENTRÉE LITTÉRAIRE - L’écrivain poursuit sa série historique, politique et littéraire dans les pas du théoricien de la révolution russe, débarqué au Mexique en 1937.
Dans le générique des films tournés par les studios Universal dans les années 1930, on voit un avion à hélices tourner autour du globe terrestre. C’est à (...)

lire la suite de l'article
dimanche 21 septembre 2014
Première oeuvre
Prix Ulysse à la première œuvre ou première traduction qui récompense un auteur méditerranéen.
Dernière sélection :
la Main de Joseph Castorp, premier roman du Portugais João Ricardo Pedro ; Les Absents de Georgia Makhlouf ; Le grand cabaret du professeur Fabrikant d’Yrmi Pinkus chez Grasset ; Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud chez Actes Sud

lire la suite de l'article