NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
1402 aujourd'hui
1575 hier
1877447 depuis le début
Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 27 novembre 2011
Sur la planche se hisse sur le podium
Le film enthousiasmant de Leïla Kilani a raflé, à l’issue de ce 29ème festival Arte Mare, trois récompenses ! Et non des moindres...
Sur la planche remporte le Grand Prix Arte Mare Matmut 2011. Mais ce polar fiévreux, tourné dans les rues et le port de Tanger, s’est aussi vu décerner le Prix Musique et son Frequenza Mora, pour la qualité de son design sonore. Enfin, et c’est une récompense qui a évidemment ravi Leïla Kilani, documentariste chevronnée mais qui présentait là son premier long métrage de fiction, cette saga de quatre très jeunes femmes consumant leur fragile existence, a remporté le Prix (...)

lire la suite de l'article
dimanche 6 novembre 2011
Le jury du Festival 2011
LE PRESIDENT
Jean-Paul Salomé a été assistant sur de nombreux tournages dont Les Uns et les Autres de Claude Lelouch. Puis il réalise deux documentaires : L’Heure d’aimer et La Petite commission. 1991 voit son premier long pour la télévision, Crimes et jardins. Ensuite il met en scène Les Braqueuses en 1993 avec Catherine Jacob, Clémentine Célarié et Annie Girardot. Vient ensuite, en 1998, Restons groupés avec Emma de Caunes et Samuel Le Bihan, avant, en 2000, la réalisation de Belphégor, le fantôme du Louvre, avec Sophie Marceau. 2004 porte un projet d’envergure : une version revisitée du mythique (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 novembre 2011
Les femmes du bus 678
de Mohamed Diab
Egypte, 2011, 1h40
Fayza, Seba et Nelly, trois femmes d’aujourd’hui, aux vies totalement différentes, s’unissent pour combattre le machisme impuni qui sévit au Caire dans les rues, dans les bus et dans leurs maisons. Déterminées, elles vont dorénavant humilier ceux qui les humiliaient. Devant l’ampleur du mouvement, l’atypique inspecteur Essam mène l’enquête. Qui sont ces mystérieuses femmes qui ébranlent une société basée sur la suprématie de l’homme ?
Le film a été accueilli à chacune de ses projections, à Cannes comme à Montpellier, par une standing ovation, où il a obtenu le Prix du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 novembre 2011
Amador
de FERNANDO LEÓN DE ARANOA
ESPAGNE, 2011, 1H52
Afin de financer un nouveau réfrigérateur pour la conservation des fleurs, gagne-pain d’une famille d’immigrants latinos à Madrid, Marcela trouve un travail. Elle doit s’occuper d’un vieux monsieur alité, Amador, dont les enfants s’absentent tout l’été. Marcela et le vieux bougon se lient d’amitié. Mais Amador meurt subitement. Marcela n’en dit rien.
Véritable thriller dont le dénouement inattendu est un bijou. Et Marcela prouvera que la mort ne peut pas toujours arrêter la vie.
FERNANDO LEÓN DE ARANOA né à Madrid en 1968, est auteur de scénarios pour le (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 novembre 2011
Footnote
DE Joseph Cedar Israël, 2011, 1H45
Les Shkolnik sont chercheurs de père en fils. Leur spécialité : le Talmud, un recueil qui rassemble les textes exprimant la tradition orale de la Loi, en complément de la Torah qui est la Loi écrite. Alors qu’Eliezer Shkolnik, professeur puriste, hyper pointu et misanthrope a toujours joué de malchance, son fils Uriel est reconnu et applaudi par ses pairs. Le père en conçoit une immense amertume. Jusqu’au jour où il reçoit un appel : le M inistre de la Culture a décidé de lui remettre le prix le plus prestigieux de sa discipline, le Prix Israël. Son désir de (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er novembre 2011
Une bouteille à la mer
de Thierry Binisti
France, 2011, 1H39
Tal est une jeune française installée à Jérusalem avec sa famille. A dix-sept ans, elle a l’âge des premières fois : premier amour, première cigarette, premier piercing. Et premier attentat, aussi. Après l’explosion d’un kamikaze dans un café de son quartier, elle écrit une lettre à un Palestinien imaginaire où elle exprime ses interrogations et son refus d’admettre que seule la haine peut régner entre les deux peuples.
Elle glisse la lettre dans une bouteille qu’elle confie à son frère pour qu’il la jette à la mer, près de Gaza, où il fait son service militaire. (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er novembre 2011
Beirut Hotel
De Danielle Arbid
Liban/France, 2011, 1h30
Zoha et Mathieu se rencontrent un soir, à Beyrouth. Elle, jeune chanteuse libanaise, qui essaie de s’affranchir de la mainmise de son ex-mari. Lui, avocat d’affaires français en mission, progressivement surveillé puis suspecté d’espionnage. Ils vont vivre pendant quelques jours une histoire d’amour faite de peurs et de désirs, d’intrigues et de violence.
http://vimeo.com/28352766 Beirut Hotel est une romance sur le fil, à l’image d’un pays vacillant entre guerre et paix, où d’un instant à l’autre, tout peut chavirer…
Cliquer sur l’image pour voir la bande (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er novembre 2011
L’empire des Rastelli
(Il Gioiellino)
d’Andrea Molaioli Italie/France, 2011, 1h50
Avec la firme Leda, les Rastelli ont construit un empire qui s’étend sur les cinq continents. Le fondateur, Amanzio Rastelli a placé des proches aux postes de direction et l’entreprise s’est lancée à la conquête des marchés internationaux sans la rigueur qui est de mise. La famille cultive les signes extérieurs de la richesse et du succès : un club de foot, des voitures de luxe, sponsorings prestigieux. Le groupe s’endette. Soumis aux lois d’un marché mondial sans pitié, ils doivent sans cesse trouver des solutions pour ne pas sombrer. Falsifications, (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er novembre 2011
Compétition
Sur la planche
de Leïla Kilani France / Maroc, 2012, 1h46
À Tanger, Badia et Imane travaillent dans un atelier de conditionnement de crevettes. Métier pénible et humiliant, cette odeur qui pénètre ses pores au point que Badia s’écorche à grande eau. Badia a les mains occupées et la tête désoeuvrée. Elle se parfume de mensonges pour ne pas sentir la crevette. Avec deux autres filles de 20 ans, Asma et Nawal, elles forment une jeune bande qui la nuit sillonne la ville monnayant leur jeunesse et leur charme, brûlant leur fureur de vivre. Le temps est rare. L’espace est rare. Le sommeil est rare. Un rythme effréné. « On (...)

lire la suite de l'article