NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
485 aujourd'hui
1477 hier
1821895 depuis le début
Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Une belle histoire
samedi 2 novembre 2013

Synopsis

Casablanca,

Boujemaa est l’un des créatifs les plus brillants de la société A-star, il vogue dans le milieu comme un prince, sa fantaisie, son imagination et son acharnement au travail font de lui un personnage important dans le paysage publicitaire, les clients se l’arrachent et ses idées plaisent.

Mais, Boujemâa n’arrive pas à se construire dans ce milieu, il veut juste trouver l’amour et l’affection mais pas au milieu des model qu’il croise dans les tournages, ni les employées qui travaillent avec lui. Il cherche mieux, une femme spirituelle qui ne change pas de couleur de cheveux en changeant de chaussure.

Depuis quelques semaines, il est entré en contact via Internet avec une jeune femme d’origine marocaine qui vit en Corse. Il se plait avec elle. Elle a un bon sens des priorités, elle est drôle et cultivée mais il n’a pas réussi à avoir une photo d’elle, et Boujemâa est assez content de sa résistance.

Puis, un blocage le frappe et se retrouve incapable de pondre la moindre idée. Son chef RedOne lui demande de prendre quelques jours et de revenir en meilleure forme avec des idées pour ne pas perdre le client principal de l’agence.

Le village,

Il profite de ces vacances forcés et se traîne jusqu’à son village pour voir sa mère, sa seule source d’inspiration. Mais au passage, il croise le chemin de son père, désagréable patriarche. Entre ses origines et son milieu professionnel, on découvre qu’il y a un fossé énorme. Son père qui règne comme un roi sur son village continue de vivre dans le passé en usant de son pouvoir sur sa famille ainsi que les gens du village.

Ce n’est que la maman de Boujemâa, une femme excentrique qui vit en recluse qui aide Boujemâa à surmonter la dureté du père et son injustice. Durant un échange brutal entre Boujemâa et son père, qui veut le caser à tout prix, le fils décide de prendre sa voiture et de prendre un peu l’air.

La route

Sur la route, il va trouver une jeune femme et sa soeur qui font du stop à côté de la voiture de location en panne. Boujemâa les embarque. Il apprend qu’elles ont un bateau à prendre pour se rendre en Corse.

Leila est très gentille mais sa sœur est Trisomique. Le voyage sera agréable. La discussion avec elles est très plaisante et lui donne des idées : comme celle de partir avec elle en Corse chercher cette femme qu’il a croisé sur la toile.

Commence alors la saga de Boujemaâ pour retrouver la jeune femme. Il va plonger dans le milieu des Marocains de l’île. Il va voyager de ville en ville , d’Ajaccio, l’Ile Rousse, jusqu’à Bastia ; il va rencontrer différentes personnes, et parmi eux, des Corses très sympathiques, et éprouvent pour cet homme pris dans sa quête une immense tendresse, et vont l’aider à retrouver sa muse ; Boujemaa sera aussi mêlé au secret de leila , et de temps à autre, son chef l’appelle pour savoir s’il a déjà avancé ou pas dans son travail…

Le voyage de Boujemâa ne fait que commencer…

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Mardi 19 novembre
    25 octobre 2013

  2. Une belle histoire
    2 novembre 2013

  3. Ymma
    2 novembre 2013