NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
1485 aujourd'hui
1813 hier
1873461 depuis le début
Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Marcumaria
De Julie Perreard
samedi 2 novembre 2013

2013, 00h22

Tiré d’un moment emblématique de l’histoire de Corse, « les pendus du Niolu » (fait historique de 1774 où onze patriotes corses sont pendus), et à partir de personnages ayant existé, le film met en scène et en parallèle l’adolescence d’un jeune paysan corse, MARCUMARIA, les mains dans la terre, qui chantonne plus qu’il ne parle et l’adolescence d’un jeune officier français, ALEXANDRE, une sorte de Candide envoyé à la guerre, qui écrit à son père ses impressions sur ce drôle de pays. Ils ne se connaissent ni ne se rencontrent et pourtant traversent au même moment, dans les mêmes lieux, une séquence tragique. Ils sont proches et si différents tout à la fois ! Au milieu, le sergent BUTTAFOCO, corse enrôlé dans le bataillon français, dont le rôle est ambigu et la grand-mère de MARCUMARIA à la fois humble et terrible…

La fiche film

Scénario : Julie Perreard

Image : Patrick Ghiringhelli

Montage : Julie Pavy

Production : Mouvement

Avec : Jean-Baptiste Andreani, Jérémy Kapone, Jean-Emmanuel Pagni, Marcella Stefanelli, Marcumaria Albertini…

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Le secret de Zia Maria
    4 novembre 2012

  2. La terre brûlée
    26 octobre 2013

  3. Desperate Jail Man
    2 novembre 2013

  4. Lingua viva
    2 novembre 2013

  5. Ton endroit
    2 novembre 2013

  6. U POPULU CORSU ESISTE, L’AGHJU VISTU IND’U POSTU !
    2 novembre 2013

  7. Marcumaria
    2 novembre 2013