NOUS CONTACTER

ARTE MARE

Espace Sant’Angelo

Maison des associations

Bureau 202

Rue Sant’ Angelo

20200 Bastia

Tél : 04 95 58 85 50

Port : 06 76 72 13 73

Mail : arte.mare@wanadoo.fr

L’adresse du site a changé également :

www.arte-mare.eu


Statistiques des visites :
1485 aujourd'hui
1813 hier
1873461 depuis le début
Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Le nouveau site du festival
jeudi 21 juillet

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Joumana Haddad, auteur de « Superman est arabe » à Bastia le 16 mai
mercredi 6 mars 2013

Poète et journaliste libanaise, Joumana Haddad dénonce le système patriarcal et le poids de la religion dans le monde arabe dans son essai « Superman est arabe : de Dieu, du mariage, des machos et autres désastreuses inventions »

JPG - 3.7 ko
Joumana Haddad

Joumana Haddad née le 6 décembre 1970 à Beyrouth, est une poète et journaliste libanaise, militante des droits de la femme. Responsable des pages culturelles du quotidien libanais An Nahar, elle enseigne à l’université libano-américaine de Beyrouth, et elle est également la rédactrice en chef de la revue Jasad. Elle a déjà publié plusieurs recueils. Ses livres sont traduits en de nombreux pays. Parlant sept langues, Joumana Haddad est l’auteur de traductions, dont une anthologie de la poésie libanaise moderne en espagnol. Pour son livre En compagnie des voleurs de feu, elle interviewe nombre d’écrivains contemporains parmi lesquels Umberto Eco, Paul Auster, Yves Bonnefoy, Peter Handke, Elfriede Jelinek. En 2009, elle co-écrit et joue dans un film de la réalisatrice libanaise Jocelyne Saab (Qu’est ce qui se passe ?5). Elle participe à un documentaire du réalisateur Nasri Hajjaj, sur le poète palestinien Mahmoud Darwish. Elle obtient le prix du journalisme arabe en 2006.

Le temps d’un rêve, original en français, Poésie, (1995)

Le Retour de Lilith, traduit par Antoine Jockey, Paris, Éditions L’Inventaire, 2007/ Nouvelle édition 2011 chez Actes Sud, Paris.

Miroirs des passantes dans le songe, traduit par Antoine Jockey, Paris, Éditions Al Dante, 2010.

J’ai tué Shéhérazade. Confessions d’une femme arabe en colère, traduit par Anne-Laure Tissut, Arles, Actes Sud, 2010

Les amants ne devraient porter que des mocassins, original en français, littérature érotique, 2010, Éditions Humus.

Superman est arabe, traduit par Anne-Laure Tissut, Arles, Actes Sud, 2013.

 

Répondre à cet article