Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Arte Mare dégaine son polar
Suite Noire sur fauteuils rouges…
samedi 12 novembre 2011

Un petit Noir bien serré, chaque midi au Théâtre, ça vous dit ? Avec Arte, il faut bien passer à table. « Ciné Sandwich », c’est du nan-nan : un casse-dalle, une boisson et un film pour 6 balles. On laisse son calibre au vestiaire !

Hommage à la mythique collection à couverture noire et jaune fondée en 1945 par Marcel Duhamel, Suite noire est une collection de huit films d’une heure, fruits chacun de la rencontre volontaire entre un auteur et un cinéaste. Originalité des duos romancier-réalisateur et de la distribution d’acteurs, diversité des univers abordés, liberté de ton et de mise en scène, Suite noire se veut un regard sombre et ironique porté sur la société d’aujourd’hui, ses à-côtés, ses bas-fonds et ses mauvaises pensées. Bons bougres ou mauvais sujets, faux naïfs et vrais salauds, petites frappes, détectives débutants, crapules, couillons… ils entaillent la morale, s’affrontent, trahissent, ont la poisse, se font piéger, flinguent ou meurent...


On achève bien les disc-jockeys d’après l’œuvre de Didier Daeninckx

Réalisé par Orso Miret

Avec Francis Renaud, Lubna Azabal, Yann Tregouët ...

On ne dîne pas avec le diable, même avec une longue cuillère. Quand Manu est recruté par des flics tordus pour infiltrer une radio libertaire, il met le doigt dans un engrenage qui va le happer tout entier.


LES HORAIRES DE PROJECTION

Au Théâtre :
lundi 21 novembre, à 12h15


Tirez sur le caviste
d’après l’œuvre de Chantal Pelletier

Réalisé par Emmanuelle Bercot

Avec Julie-Marie Parmentier, Niels Arestrup, Christine Citti ...

Rencontre entre un vigneron
fou de gastronomie et une fille
marginale et rebelle
qu’il engage comme cuisinière.
Tandis qu’elle essaie
de financer un restaurant
en faisant des casses,
lui se débarrasse
de sa femme qui rate
un céleri rémoulade.


LES HORAIRES DE PROJECTION

Au Théâtre :
Mardi 22 novembre, à 12h15


Quand la ville mord
d’après l’œuvre de Marc Villard

Réalisé par Dominique Cabrera

Avec Aïssa Maïga, Samir Guesmi, Laurentine Milebo ...

Sara, jeune Congolaise, arrive de Brazza avec Zina sa cousine. Sara est une artiste, elle peint, elle dessine. Mais se prostitue pour survivre. Quand elle tue son proxo, sa tête est mise à prix par le milieu. L’art et les cochons ne font pas bon ménage.


LES HORAIRES DE PROJECTION

Au Théâtre :
Mercredi 23 novembre, à 12h15


PLUS SUR...

Suite noire

Suite noire est à l’origine une collection de romans noirs publiés aux Éditions La Branche sous la direction de Jean-Bernard Pouy, auteur, entre autres, de La Belle de Fontenay et de L’Homme à l’oreille croquée et créateur en 1995 du personnage du Poulpe aux Éditions Baleine. Hommage à la mythique collection à couverture noire et jaune fondée en 1945 par Marcel Duhamel, Suite noire propose aux auteurs français ayant eu les honneurs de la Série Noire un droit de suite en forme d’hommage et les invite à signer, en reprenant sous forme de jeux de mots les plus fameux des titres de la collection de Gallimard, de courts romans, incisifs et rythmés, une nouvelle génération de polars contemporains, résolument actuels, qui se dégustent comme on boit un petit noir : sans sucre et cul sec !
Suite noire, c’est aussi une collection de huit films d’une heure, fruits chacun de la rencontre volontaire entre un auteur et un cinéaste, invité à adapter en toute liberté l’un des titres publiés pour en tirer à la fois une oeuvre personnelle et un exercice de style (le polar et la manière). Carte blanche, donc, pour un petit noir bien serré puisant dans les codes de la série B, déclinant les nuances du film de genre, du grand-guignol à la critique sociale en passant par la fable morale (ou immorale), le macabre ou le sentimental.
Originalité des duos romancier-réalisateur et de la distribution d’acteurs, diversité des univers et des sujets abordés, liberté de ton et de mise en scène, humour... noir, évidemment, outrance, parfois, distanciation et second degré, toujours (du polar ou du cochon),
Suite noire se veut un regard sombre et ironique porté sur la société d’aujourd’hui, ses à-côtés, ses bas-fonds et ses mauvaises pensées. Bons bougres ou mauvais sujets, faux naïfs et vrais salauds, serial-killers ou assassins maladroits, petites frappes, détectives débutants, vengeuses, crapules, couillons… ils entaillent la morale, s’affrontent, trahissent, ont la poisse, se font piéger, flinguent ou meurent...


Retour en haut de page
Retour à la grille des films

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Lino Ventura
    1er novembre 2011

  2. Sang jaune et Argento
    5 novembre 2011

  3. Les ganster italo américains dans le cinéma hollywoodien.
    11 novembre 2011

  4. Poupoupidou
    12 novembre 2011

  5. Arte-Mare dégaine son polar
    12 novembre 2011

  6. Suite Noire sur fauteuils rouges…
    12 novembre 2011