Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
L’empire des Rastelli
(Il Gioiellino)
mardi 1er novembre 2011

d’Andrea Molaioli Italie/France, 2011, 1h50

Avec la firme Leda, les Rastelli ont construit un empire qui s’étend sur les cinq continents. Le fondateur, Amanzio Rastelli a placé des proches aux postes de direction et l’entreprise s’est lancée à la conquête des marchés internationaux sans la rigueur qui est de mise. La famille cultive les signes extérieurs de la richesse et du succès : un club de foot, des voitures de luxe, sponsorings prestigieux. Le groupe s’endette. Soumis aux lois d’un marché mondial sans pitié, ils doivent sans cesse trouver des solutions pour ne pas sombrer. Falsifications, corruption, appuis politiques : tout est bon pour préserver les apparences d’une entreprise florissante. L’empire des Rastelli est l’histoire d’une famille d’entrepreneurs qui est allée trop loin dans une arnaque d’ampleur internationale.

Après s’être imposé brillamment en 2007 avec son premier film, La ragazza del lago (La Fille du Lac), Andrea Molaioli revient sur les écrans avec Il gioiellino.« J’ai voulu raconter le capitalisme qui nous berne avec ses histoires de “valeurs” », affirme ANDREA MOLAIOLI, qui fut régisseur sur La Chambre du fils, et 1er assistant sur Palombella rossa, de Nanni Moretti.


LA FICHE DU FILM

SCÉNARIO Fernando León de Aranoa, Andrea Molaioli, Gabriele Romagnoli, Ludovica Rampoldi • IMAGE Luca Bigazzi • MONTAGE Giogiò Franchini • MUSIQUE Theo Teardo • PRODUCTION Indigo Film • DISTRIBUTEUR Bellissima Films • AVEC Toni Servillo, Remo Girone, Sarah Felberbaum, Fausto Sciarappa, Lino Guanciale, Vanessa Compagnucci, Lisa Galantini, Renato Carpentieri, Gianna Paola Scaffidi


LES HORAIRES

Au Théâtre :
Mardi 22 novembre, à 9h15
Mercredi 23 novembre, à 21h00


Un scandale retentissant

Ce film engagé s’inspire du scandaleux crack Parmalat, qui a placé derrière les barreaux, pour liquidation frauduleuse, les dirigeants de la société agro-alimentaire et plongé dans le désarroi les actionnaires et investisseurs. L’empire des Rastelli (Il Gioiellino) montre la chute d’une grande famille qui, pour sauver les valeurs d’un des fleurons de l’économie italienne, est prête à tous les trucages…

« Le krach Parmalat devient avec ce film, un thriller tout à fait passionnant, » a estimé le quotidien italien Libero.


Retour en haut de page

Retour à la grille des films

 

Répondre à cet article

Articles de cette rubrique
  1. Sur la planche
    1er novembre 2011

  2. L’empire des Rastelli
    1er novembre 2011

  3. Beirut Hotel
    1er novembre 2011

  4. Une bouteille à la mer
    1er novembre 2011

  5. Footnote
    2 novembre 2011

  6. Amador
    2 novembre 2011

  7. Les femmes du bus 678
    3 novembre 2011

  8. Le jury du Festival 2011
    6 novembre 2011

  9. Sur la planche se hisse sur le podium
    27 novembre 2011