Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’Arte Mare (19h30, 20h30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 06 76 31 93 69

ou en cas de nécessité

04 95 58 85 50

arte.mare@wanadoo.fr

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Arte Mare remercie ses partenaires
samedi 2 novembre

Ville de Bastia

Collectivité Territoriale de Corse

Conseil Général de la Haute Corse

Agence du Tourisme de la Corse

Outil Culturel et Technique de la CTC

Office du Tourisme de Bastia et de son agglomération, la CAB

AIR FRANCE

CCAS

Caisse des Dépôts et Consignations

AIR CORSICA

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

L’ODARC

Agence Negroni Bastia

Communauté de commune des Cinque Pieve

Communauté de commune du Cap Corse

Communauté de commune du Nebbiu

Communauté de commune de la Conca d’Or

Communauté de commune du Sud Corse

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

CDC

CCI de Bastia

CCAS-CMCAS de Corse

MGEN

Negroni voyages

Caisse des Dépôts et Consignations

OSCARO.COM

LA SOCIETE GENERALE

Centre culturel L’Alb’Oru

Le Théâtre municipal de Bastia

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

Corse Matin

Corse net infos

Demeures Corses

Cuisinella

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

L’IRA de Bastia

L’ODARC

Géant Casino

Leroy Merlin

Mercedes-Benz

Gloria Maris-Aquadea

Librairie Album

Union des commerçants

Aéroport de bastia

Consulat du Maroc

Ava Basta

MC4 Distribution

Decipro

Le clos Lucciardi

La route des sens/Stada di i sensu

Best Western Corsica Hôtel Bastia

SOCODIP

Les Vignerons Corsicans

Fromagerie Pierucci

Zilia

Brasserie Pietra - Corsica Cola

L’Atelier de la Noisette

Charcuterie Fontana

La Grappe Joyeuse

Cinémathèque de Corse

Crédit Agricole de la Corse

Corsica Gastronomia

Fromagerie A Filetta

Fromagerie Pierucci

Conserverie de Casatorra

Sica de la Casinca

Sica Sedarc Bellu Sole, Pruneaux de Corse

Boulangerie-Pâtisserie A Finetta (Biguglia)

Voir Festival nos partenaires

 
21 novembre, Ouverture du 29ème festival Méditerranéen.
Des vents contraires
Un film de Jalil Lespert, France, 2011
jeudi 3 novembre 2011

De Bastia à Saint-Malo, la soirée d’Ouverture a le goût du grand large.

En première partie, un court métrage : Ter Ter, de David Lucchini et Fabien Carrabin.

La vie de Paul bascule le jour où sa femme Sarah disparait subitement. Après une année de recherches infructueuses, Paul est un homme brisé, rongé par le doute et la culpabilité. Sa dernière chance est peut être de tout reprendre à zéro : déménager avec ses 2 enfants à Saint- Malo, la ville où il a grandi. Mais des rencontres inattendues vont donner à ce nouveau départ une tournure qu’il n’imaginait pas.

Sur scène la belle équipe du film de Jalil Lespert adapté du roman d’Olivier Adam.

Et en première partie, un court métrage : Ter Ter, de David Lucchini et Fabien Carrabin. Lire ci-dessous


LA FICHE DU FILM

Scénario : Jalil Lespert, Marion Lainé, Olivier Adam Image : Josée Deshaies Montage : Monica Coleman Producteur : Wassim Béjii Distributeur : Universal Pictures International France

Avec : Isabelle Carré, Audrey Tautou, Benoit Magimel, Antoine Duléry, Ramzy, Aurore Clément, Marie-Ange Casta



LES HORAIRES

lundi 21 novembre,

20h30

au Théâtre



Ter Ter

un court métrage de David Lucchini et Fabien Carrabin

Présenté en première partie de soirée

Avec : Santu : Ange Basterga • Martinez : Thierry Neuvic • Dume : Gray Orsatelli • Rafik : Foed Amara • Isaac : Pierre Marie Mosconi • Amin : Herve Babadi • Mirko : Eric Kailey • Eddy : Nassim Iazouguen • Jeune Black : Brahim • Clients : Wacen Saiche +1 • Bimbo : Laura Arrighi • Flic bac 1 coordinateur technique : Fred Perrosa • Flic bac 2 : Lorenzo Lisbonne • Flic bac 3 : Eric Malo • Flic bac 4 : Mathieu Lardier • Flic bac 5 : Frans

Versé dans le film noir, l’univers de la mafia, et du grand banditisme, Ange BASTERGA s’est lancé dans l’écriture de TER TER, son premier long métrage, en 2007.

Ce comédien de formation a choisi d’orienter son premier scénario sur un univers dur, brut, incisif. Un film sombre qui naît dans les rues froides des cités parisiennes, entre ennui et violence du quotidien. Avec les HLM pour toile de fond, le scénariste nous offre là une plongée dans l’univers de Santu Paoli, jeune corse, pris dans la tourmente de la cité, où il tente de se faire un nom et une place, tentant par là-même de s’extraire d’un contexte familial difficile et d’une ascencion sociale compromise. Un portrait tracé au couteau d’un gangster en devenir, peu sensible pourtant aux rêves de gloire, d’argent ou de renom face à un milieu gangréné par la drogue, la prostitution et les magouilles...

Seule la reconnaissance de ses pairs lui importe, et prendre la tête de l’organisation reste son unique et vrai défi. Une chronique policière complexe, où l’on ne distingue plus qui, du truand ou du flic est le plus véreux. Un croquis sans complaisance de deux mondes qui s’affrontent, où ripoux et bandits utilisent les mêmes méthodes, le même language, la même violence... Un récit haletant, où se succèdent tantôt des scènes de vie banales d’un quartier en désuétude, tantôt de véritables chasses à l’homme entre agents et mafieux. Un scénario pointu, sans concessions, sur l’honneur, le clan, le pouvoir et tout ce qui en régit le fonctionnement.

TER-TER, court métrage écrit et réalisé fin 2010, s’inspire du même décor et puise son intrigue dans le quotidien de Santu et de ses accolytes. Adapté du long-métrage, il se focalise sur l’affrontement entre deux hommes : Martinez, flic aux méthodes contestables et Santu. Le premier étant prêt à tout pour faire tomber le jeune corse. Un film rythmé, acerbe, véritable avant-goût du long métrage, TER-TER se veut être une vitrine du savoir-faire d’Ange BASTERGA. Un court dans lequel l’acteur occupe d’ailleurs le premier plan avec un rôle à la hauteur de son talent prometteur.

LE TOURNAGE

Tourné sur Bagnolet, en région parisienne, le court-métrage utilise la réalité de ces décors urbains et la désuétude de ces immeubles, de ces rues. Le choix de Bagnolet s’est fait rapidement. Un visage urbain viellissant, une banale cité parisienne mais avec l’âme, l’ambiance, la teinte que souhaitait apporter Ange Basterga à son scénario. L’acteur connaissait d’ailleurs cette cité, y ayant déjà travaillé sur un projet de one-man show, notamment au centre social Pablo Neruda, et il a obtenu sans peine l’autorisation d’y filmer ses séquences. Les habitants ont par ailleurs très bien accueilli ce tournage et les jeunes du quartier ont réellement intégré et respecté le travail de l’équipe. Tourné en hiver, le film renvoit à l’image grise, froide, dure de la cité souhaitée par le scénariste. Les conditions climatiques ont rendu l’exercice plus ardu encore, la neige s’étant invitée lors du tournage. Pour le scénariste, ce fut une aubaine, un trait de plus dans le portrait glacial qu’il souhaitait dresser de cette cité. Pour les acteurs et l’équipe technique, en revanche, ce fut un exercice de haut vol mais chacun s’est investi pleinement, sans relâche.


Retour en haut de page

Retour à la grille des films

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Arte Mare, c’est fini ! Mais pas que...
    17 mars 2010

  2. Arte-Mare, Piombu !
    4 mars 2011

  3. A l’école du cinéma 2011
    1er novembre 2011

  4. Des vents contraires
    3 novembre 2011

  5. Le Catalogue 2011
    6 novembre 2011

  6. L’ours Montagne
    8 novembre 2011

  7. Un Havre pour l’esprit
    10 novembre 2011